Outils pour utilisateurs

Outils du site


delaunois:delaunois

Jean DELAUNOIS

Né à Etterbeek, le 18 octobre 1959
nationalité belge
célibataire
e-mail: <delaunoisjean@yahoo.fr>
Tél (mobile):+ 32 (0) 487 15 40 60
Tél (fixe):+ 32 (0) 60 345 395

Points forts

Ingénieur avec un troisième cycle, disposant

de 28 années d'expérience,
dont plus de 20 années de gestion du développement au sein d'organisations internationales: système des Nations-Unies (UNCDF, UNDP, OPS, ILO) et Union Européenne;
bonne connaissance et expérience pratique des matières administratives autant que des aspects techniques;
solide expérience à tous les niveaux du cycle de projets: identification, planification, formulation, mise en oeuvre, suivi et évaluation, dans des situations de conflit et de post-conflit;
contacts fréquents au plus haut niveau avec les représentants de gouvernements, les bailleurs de fonds et les agences de développement;
solide leadership orienté vers le team-building, le coaching et le mentoring dans des environnements multi-culturels;
sens aigu des enjeux politiques, excellentes capacités diplomatiques et de communication;
plus de 10 années d'expérience de la démobilisation et de la réintégration d'ex-combattants.

Formation

Ingénieur Industriel en agronomie générale (Ath, 1985) avec Distinction

Institut Supérieur Industriel de la Province de Hainaut à Ath (aujourd'hui Haute Ecole Provinciale de Hainaut Condorcet)
Travail de fin d'études: Plan d'aménagement du Domaine de Bestin à Tellin
avec le professeur Paul Roisin de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux

D.E.S. en Sciences de l'Environnement (Arlon, 1996) avec Grande distinction

Spécialisation: Gestion Publique de l'Environnement
Fondation Universitaire Luxembourgeoise à Arlon (aujourd'hui Université de Liège)
Mémoire: L'environnement dans un projet de développement rural au Togo

Expérience professionnelle

* Mars 2016 à Septembre 2017:
Chef de Mission pour la Maîtrise d'Ouvrage Déléguée du Projet PILAEP 2 (R.D. CONGO)
Groupement SHER - GRET - MMcD

Projet de l'Agence Française de Développement pour la Promotion de modalités Innovantes pour L’Accès à l’Eau Potable, à l’assainissement et à l’hygiène dans certains quartiers périphériques de Kinshasa Est et Sud afin de réaliser 26 forages profonds positifs permettant l’aménagement de mini-réseaux dans les quartiers et d’ouvrages d’assainissement dans les écoles et les centres de santé, et la création de 26 nouvelles associations d’usagers (ASUREP), pour un accès à un service d’eau potable et une amélioration des conditions d’hygiène et d’assainissement pour environ 400.000 personnes. Il s’agit, de plus, de consolider le modèle des associations d’usagers en mettant en place un dispositif de suivi-évaluation-régulation, en renforçant leurs capacités, celles de leur fédération et des entités territoriales décentralisées ainsi qu’en animant le dialogue sectoriel.

* Janvier 2015 à Juillet 2015:
Coordonnateur-Gestionnaire du Programme d'Appui aux Infrastructures dans les Kivu (R.D. CONGO)
BTC-CTB (Belgisch Ontwikkelingsagentschap - Agende Belge de Développement)

Mise en oeuvre d'un plan de relance centré sur des projets de réhabilitation et d'amélioration d'infrastructures avec un suivi technique rapproché, dans les domaines de l'énergie, des routes, de l'eau et assainissement, et des infrastructures sociales de base (écoles et centres de santé) comme dividende de la paix. Les projets proposés tant par la société civile que par les institutions déconcentrées et décentralisées, exécutés via des marchés publics ou en régie, doivent permettre la remise au travail des populations locales et des démobilisés en même temps qu'une remise à niveau des infrastructures dans les deux provinces du Kivu après vingt ans de guerres presque continuelles.

* Juillet à Décembre 2014:
Liaison Officer to the European Union Senior Representative/Head of Mission
EEAS (European External Action Service)

Officier de liaison de l'European Battle Group 2014-2, qui consiste en une force rapidement déployable d'environ 3500 hommes, capable d'exécuter des missions par elle-même ou de constituer la phase initiale d'une opération plus importante dans un rayon de 6000 km autour de Bruxelles sur décision de l'Union Européenne. Participation à MultiLayer 14 visant à exercer la capacité de gestion de crises et de mise en oeuvre de l'approche globale des instances de l'UE, en particulier les processus de prise de décision et de planification (civile et militaire), aussi bien que les capacités opérationnelles dans un environnement changeant rapidement. http://www.eeas.europa.eu/top_stories/2014/20141007_eu_intervention_sarunia_en.htm

* Juin 2012 à Mai 2013:
Transition Coordination Planner au sein de l'International Security Assistance Force (AFGHANISTAN)
OTAN - NATO (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord - North Atlantic Treaty Organization)

Après la préparation nécessaire au déploiement, mission d'octobre 2012 à avril 2013 au sein du Strategic Transition & Assessment Group du Quartier Général de l'ISAF à Kaboul. Planification, en cinq tranches irréversibles, de la transition, en tenant compte de la capacité des forces de sécurité afghanes à assumer leur rôle dans les districts (405) et provinces (34) pour la sécurité des populations et pour y faire respecter la loi, en parallèle avec une mise en place de la gouvernance et du développement. Processus d'évaluation de la perception par les populations de leur sécurité, de l'action du gouvernement, de l'existence de services publics de base, de la situation économique et de la réduction de la corruption. Elargissement progressif des discussions aux ministères non sécuritaires pour arriver à une réactivation des partenaires traditionnels au sein de la communauté internationale en vue de la fin de mission de l'ISAF. http://www.nato.int/cps/en/natohq/topics_87183.htm?selectedLocale=fr

* Janvier 2010 à Avril 2011:
Expert principal Infrastructures du Programme Post Conflit de Développement Rural (BURUNDI)
CE - EC (Commission Européenne - 9 ACP BU 015-019 - European Commission)

Mise en oeuvre du volet infrastructures de ce vaste programme (67.600.000 EUR) qui devait faciliter la transition de la phase d'urgence à la phase de développement et promouvoir la réintégration socio-économique des groupes de population, touchés par les conflits (sinistrés, rapatriés et démobilisés) dans les cinq provinces de l'Est (Kirundo, Muyinga, Cankuzo, Ruyigi et Rutana), par l'augmentation durable et équitable des revenus en milieu rural. Quatre composantes étaint ainsi articulées: la mise en place d'outils de sécurisation alimentaire, la réhabilitation et la construction d'infrastructures rurales, le renforcement des capacités des institutions publiques et des acteurs du monde rural, et la mise en place des conditions d'accueil des sinistrés. Le volet infrastructures comprenait des routes, des aménagements de bas-fonds et la protection de bassins versants, des constructions de magasins de stockage, des écoles et un hôpital.

* Janvier 2007 à Novembre 2008:
Coordonnateur-Régisseur du Programme Décentralisé de Réduction de la Pauvreté Rurale (RWANDA)
CE - EC  (Commission Européenne - 9 ACP RW 004 - European Commission)

Mise en oeuvre de ce programme approuvé en novembre 2003 mais qui n'avait pas encore enregistré de résultat dans son volet de soutien aux districts. Exécution de deux devis-programmes de travaux HIMO pour générer 5.000 emplois temporaires et former les bénéficiaires (démobilisés et femmes chefs de ménage): poursuite et achèvement des travaux d'aménagement de la ravine Mpazi avec le District de Nyarugenge et construction d'une route de 6,2 km en béton avec le District de Gasabo. Appui au Fonds de Développement Communautaire (CDF) pour la mise en oeuvre de projets HIMO en régie dans l'ensemble du pays afin de permettre la réduction de la pauvreté à côté d'une approche orientée vers le secteur privé. http://www.dailymotion.com/video/x9kdsm_mpazi-l-endroit-ou-personne-ne-va_news

* Août 2004 à Décembre 2006:
Coordonnateur-Régisseur du Programme d'Appui à la Réinsertion Economique et Sociale des Démobilisés (RWANDA)
CE - EC  (Commission Européenne - 9 ACP RW 003 - European Commission)

Mise en oeuvre de ce programme dans le cadre des activités hors secteur de concentration de la Commission pour le renforcement de la paix et la prévention des conflits dans la région. Identification, formulation, mise en oeuvre, suivi, coordination, évaluation de projets HIMO visant à la réinsertion économique et sociale de démobilisés et de femmes chefs de ménage (veuves du génocide, épouses de prisonniers, orphelines) avec les autorités et services locaux dans les huit districts de la Ville de Kigali. Mise au travail de 2.172 démobilisé et 2.373 femmes chefs de ménage dans dix projets et deux secteurs d'activité: l'assainissement des eaux de ruissellement, aménagement de ravines, construction de caniveaux et l'aménagement de l'environnement, développement de l'agriculture urbaine dans les bas-fonds. En particulier, début de l'aménagement de la ravine Mpazi d'une longueur de 4.548 m et d'une profondeur de 4 à 22 m, pour sauver les maisons et les habitants.

* Janvier 2003 à Juin 2004:
Coordonnateur-Régisseur du Programme Microréalisations Urbaines et Périurbaines (RWANDA)
CE - EC  (Commission Européenne - 8 ACP RW 034 - European Commission)

Intégration des anciens programmes actifs dans la stratégie de décentralisation en un programme commun réparti entre deux maîtres d'oeuvre: le Minaloc (Ministère de l'Administration Locale) pour les microréalisations rurales et sociales et la Ville de Kigali pour les microréalisations urbaines et périurbaines. Organisation de projets pour la mise au travail de 1.089 démobilisés, 1.071 femmes chefs de ménage et 250 enfants de la rue: construction de 9.600 ml de caniveaux maçonnés et descentes d'eau avec la plateforme et les ouvrages d'art correspondant, création de 2.800 m de route de montagne, aménagement de 99 ha de bas-fonds pour l'agriculture urbaine et formation des 250 enfants de la rue dans dix filières d'artisanat productif.

* Août 1999 à Décembre 2002:
Coordonnateur-Régisseur du Programme Prioritaire de Génération d'Emploi (RWANDA)
CE - EC  (Commission Européenne - 7 ACP RW 073 - European Commission)/

Identification, formulation, mise en oeuvre, suivi, coordination, évaluation interne de projets visant à la création d'emplois temporaires dans la Ville de Kigali pour parvenir à une certaine monétarisation des populations les plus défavorisées comme: les actifs sans emploi régulier, les femmes chefs de ménage et les démobilisés ainsi que favoriser les contacts sociaux par des travaux à haute intensité de main d'oeuvre. Les projets visaient également à améliorer l'aspect global de la ville. Le programme a ainsi généré 380.000 journées de travail pour 4.937 travailleurs, dans l'asainissement des eaux de ruissellement (construction de 27 km de caniveaux, aménagement de ravines et ouvrages d'art), la collecte et le recyclage des déchets solides, l'agriculture urbaine et la formation de 825 enfants de la rue à divers métiers d'artisanat.

* Avril-Mai 1999:
Elaboration du rapport final du projet MLI/95/C01 à Gao et Tombouctou (MALI)
UNOPS  (United Nations Office for Project Services)

Mission pour la rédaction du rapport final du projet MLI/95/C01 visant à la pérennisation, dans le contexte post-conflit des régions du Nord (révolte des touaregs) des acquis de six projets financés par le FENU de 1984 à 1999 (16 millions US$) pour l'appui aux activités amont et aval et à la production rizicole dans les Régions de Gao et de Tombouctou (ARGT). Mise en place de périmètres irrigués villageois (816 ha) et de mares aménagées (1.673 ha), entretien, crédit aux producteurs, fonds de roulement, bancarisation des producteurs, filières de semences et autres intrants, banques de céréales et commercialisation, arboriculture, alphabétisation, approvisionnement en eau potable, organisations régionales autonomes des producteurs, diversification des activités productives, ateliers d'entretien et de réparation des motopompes et du matériel agricole. la mission comprenait une évaluation de l'ensemble de ces projets.

* Avril 1996 à Juillet 1998:
Coordonnateur et Expert en Gestion des Terroirs - Région des savanes (TOGO)
ILO - OIT  (International Labour Organisation - Organisation Internationale du Travail)

Mission de réorganisation et de réactivation, après plusieurs échecs, de ce projet cofinancé par le FIDA (262-TO), le FENU (TOG/85/C04) et le PNUD (TOG/90/006) de Soutien aux Groupements Villageois dans l'Est de la Région des Savanes (SOGVERS). Ce projet démarré en septembre 1993, avec un budget total de 15 millions US$, n'avait enregistré aucun résultat après plus de deux ans d'activité. Elaboration d'un plan de travail et budget annuel avec objectifs et indicateurs pour chaque secteur d'intervention, recrutement d'un coordonateur national pour assurer la poursuite du projet une fois les bailleurs de fonds décidés à poursuivre l'intervention. Ensuite, élaboration et mise en oeuvre d'un programme de gestion des terroirs comme cadre de cohérence entre les secteurs d'intervention: gestion des ressources naturelles des espaces villageois afin d'assurer leur durabilité (fonction préservation et/ou réhabilitation) et d'accroître leur valorisation (fonction exploitation et production) à travers l'organisation des populations (groupements et techniciens villageois) et l'intégration des productions agricoles, animales et forestières. Amélioration des pratiques agricoles (filières d'engrais, formation et diffusion de la traction animale, lutte contre l'érosion) et zootechniques (élevage traditionnel et ranching, parcs de vaccination, filières zoosanitaires), sélection végétale (cycles courts) et animale (trypanotolérance), crédit rural, fonds de soutien au développement rural, pistes de désenclavement, retenues pastorales, hydraulique villageoise, alphabétisation fonctionnelle en langues locales.

* Juin-Juillet 1995:
Projects Planification and Identification Mission (TOGO)
UNCDF - FENU  (U.N. Capital for Development Fund - Fonds d'Equipement des N.U.)

Mission de planification et d'identification de projets faisant suite à la période de troubles et au gel des différentes interventions. Identification et préformulation de deux projets de transition, dans la région des Savanes, tenant compte également des nouvelles orientations du FENU. D'une part, un Projet d'Infrastructures Sociales (PIS) pour la remise à niveau des équipements collectifs (santé-nutrition, éducation, hydraulique-assainissement) en créant des opportunités d'accès à des services sociaux de qualité et la réduction de la précarité des conditions de vie dans la zone de projet et, d'autre part, un Fonds de Développement Local (FDL) avec deux guichets en réponse à la nature des problèmes (rural et urbain), pour l'impulsion d'une dynamique de développement local par la promotion des fonctions de base des collectivités locales et des associations villageoises dans le cadre d'un processus de décentralisation par étapes successives.

* Mars 1993 à Juillet 1994:
Area Coordinator in Burao (Self-proclaimed Republic of SOMALILAND)
UNDP/OPS  (U.N. Development Program/Office for Project Services)

Elaboration de plans de travail annuels comprenant plans de financement et calendriers d'exécution sur base du diagnostic réalisé en collaboration avec les autorités de district émergentes pour aboutir à des budgets de district et une gestion des ressources propres et des financements extérieurs. Mise en place d'un bureau de projet à Burao et recrutement du personnel national (7 universitaires et 11 services généraux). Planification, identification, formulation, mise en oeuvre, suivi et évaluation de projets de réhabilitation multisectorielle dans une optique de continuum avec pour secteurs: production, emploi et revenus, santé, éducation, infrastructures, et organisation des autorités et services au niveau des districts, ces activités se déroulant à travers un processus de réconciliation et de démobilisation avec la réintégration socio-professionnelle des groupes armés dans l'élevage, l'agriculture et les métiers de la construction. La zone concernée (43.000 km2) qui couvrait les districts de Sheikh, Odweine, Burao, Ainabo et Boohodle, était la plus dévastée du Somaliland après dix ans de guerre: infrastructures détruites et/ou minées (routes, ponts, points d'eau, bâtiments, absence d'eau et d'électricité), mines, bandes armées, personnes déplacées et rapatriés. Le Somaliland, autoproclamé indépendant en mai 1991 et jamais reconnu, était victime du double langage des organisations multilatérales et bilatérales, et de l'effet de contraste avec le sud du pays en plein chaos avec les troupes multinationales sous casques bleus.

* Février 1989 à Avril 1992:
Field Implementation Officer (TOGO)
UNCDF - FENU  (U.N.Capital for Development Fund - Fonds d'Equipement des N.U.)

Planification, identification, coordination, mise en oeuvre, suivi et évaluation des projets d'infrastructures du Fonds d'Equipement des Nations-Unies au Togo. Ce programme est passé en trois ans de 0,5 à 4,5 millions US$ d'investissement annuel pour un budget total de 16 millions, avec la mise en oeuvre des projets: TOG/83/C01, Unité de Production de Matériel Agricole à Kara (UPROMA), équipement pour la production de multiculteurs, décortiqueuses, brouettes, presses à briques, foyers améliorés, charettes tractées, pompes à main de type india mark II, etc et formation du personnel (exécution ONUDI); TOG/85/C01, Construction et réhabilitation de 240 km de pistes rurales et des ouvrages d'art correspondant dans les Régions Centrale et de la Kara (exécution OPS en régie); TOG/85/C02, Approvisionnement en eau et assainissement dans la région centrale: réalisation de 150 forages équipés et entretenus, sensibilisation et participation des populations, études d'implantation, exécution des forages, essais de débit et analyses, aménagement avec margelles, clôtures, abreuvoirs et puits perdus (exécution OPS par contrats: C&M, Forexi, CINAM, ITP, DHE); TOG/85/C06, Construction et réhabilitation de 23 écoles primaires et de 3 CEG dans la région des Savanes: élaboration des plans-types (qui seront ensuite adoptés au niveau national), dossiers techniques, suivi des travaux confiés aux entrepreneurs locaux, équipement en tables-bancs et matériel didactique, approvisionnement en eau potable par forages en milieu rural et par branchement au réseau en mileu urbain; TOG/85/C04, Participation à la formulation du Projet de Soutien aux Groupements Villageois dans l'Est de la Région des Savanes (voir plus haut 1996-98). Les projets du FENU sont les seuls projets de terrain à s'être poursuivis tout au long de la période de troubles qu'a connu le Togo.

* Novembre1988 à Janvier 1989:
Chercheur au Laboratoire de Physiologie Végétale du Professeur Lannoye à Bruxelles
ULB  (Université Libre de Bruxelles)

Programme de recherche sur la résistance à la sécheresse des céréales à paille (blés durs, blés tendre, orges, sorghos, maïs) et la caractérisation de cette résistance par l'étude de ses effets sur la photosynthèse (dégradation par la sécheresse des réactions d'oxydoréduction et de la production d'oxygène) par LD2, PAM et photoaccoustique. Ce programme était financé par la maison de sélection de semences Clovis Matton à Avelgem.

* Septembre 1988 à Octobre 1988:
Secrétaire d'Administration au Service des Plants et Semences à Bruxelles
ONDAH - NDALTP  (Office national des Débouchés Agricoles et Horticoles - Nationale Dienst vorr de Afzet van de Landbouw- en TuinbouwProdukten)

Chargé du volet forestier, suivi du contrôle en pépinières (200 millions de plants contrôlés annuellement) et de la gestion des origines cetifiées, élaboration du catalogue belge des provenances selon les normes européennes (peuplements à graines, vergers à graines, à clones, etc) et mise à jour du catalogue international des provenances. Informatisation des différents certificats et harmonisation des décisions, directives et règlements européens pour l'ensemble du Service Plants et Semences.

* Mars 1986 à Mars 1987:
Officier Topographe Régiment au 1er Régiment d'Artillerie de Campagne à Bastogne
ABL  (Armée Belge - Belgische Leger)

Après cinq mois de formation (dont 120 heures de cours de topographie) à l'Ecole d'Artillerie de Campagne (EAC-VASch) de Brasschaat (Prix du Commandant de Peloton), affectation comme Officier Topographe Régiment au 1er d'Artillerie à Bastogne. Responsable de la formation en topographie au sein du régiment, et de la cohérence de graticule entre les pièces sur le terrain: conseil au chef de corps pour le choix des positions de tir et supervision du travail des trois sections topographiques (2 autres officiers, 4 sous-officiers et 20 troupes). Manoeuvres “Crossed Swords” de l'OTAN, reconnaisance de positions de guerre et test régiment. Activités de comandant en second de la batterie Etat-Major et Services (environ 300 hommes).

* Août 1984:
Stage de gestion forestière à Filot (Hamoir)
Groupement de Gestion S.C. - COFAC

Stage au sein de cette coopérative regroupant 250 propriétaires forestiers: plans d'aménagement et de gestion, inventaires, partages, successions, plantations, élagages, éclaircies, coupes d'entretien et d'exploitation, commercialisation (ventes groupées et sur pied) des produits forestiers.

delaunois/delaunois.txt · Dernière modification: 2017/12/07 15:09 par delaunois